LESIONS BENIGNES DES PAUPIERES

Les tumeurs bénignes des paupières sont très fréquentes. Elles regroupent aussi bien les lésions inflammatoires comme les chalazions, que les lésions virales comme les papillomes cutanés (verrues), les xanthélasmas (dépôts de graisse sous la peau, typiquement au niveau des cernes en paupières inférieures, et dans le pli palpébral supérieur au niveau des paupières supérieures) ou les naevis (grains de beauté).

 

 

Une consultation avec le chirurgien est nécessaire avant toute intervention, pour porter un diagnostic clinique et réaliser des photos.

Toutes ces lésions sont facilement opérées sous anesthésie locale pure, en soins externes (service d’ambulatoire, avec une prise en charge chirurgicale légère, sans environnement anesthésique, sans les contraintes de douches antiseptiques,  de jeûne et d’accompagnant obligatoire de la chirurgie ambulatoire).

Une analyse anatomopathologique est systématiquement pratiquée afin de confirmer le diagnostic de tumeur bénigne. Aucun traitement complémentaire n’est nécessaire. Certaines lésions comme les hidrocystomes (kystes liquidiens au coin des yeux), les xanthelasmas et les papillomes sont fréquemment récidivants. Une exérèse peut être proposée en cas de récidive, dans les mêmes conditions.

Une pommade cicatrisante est souvent prescrite après la chirurgie. Les éventuels fils de suture sont à faire ôter par une infirmière 7 jours après la chirurgie.