LES OUTILS DE COMMUNICATION

L'ordinateur

La déficience visuelle n’interdit pas l’utilisation d’un ordinateur ou de tablettes numériques. Ces outils sont intéressants car vous pouvez régler les couleurs, la taille de la police, choisir les caractères et leur espacement, inverser les contrastes, augmenter la taille du curseur…

Il existe des logiciels de grossissement, des logiciels de synthèse vocale qui lisent le contenu d’un document placé sur un scanner. Vous pouvez aussi télécharger des livres lus par des comédiens, sans oublier les livres audio que vous trouvez dans les bibliothèques.

Le saviez-vous?

Sur votre clavier le raccourci pour augmenter le zoom est ctrl + ou cmd +

Le Téléphone

Sachez que le chiffre au centre du pavé numérique possède toujours un repère tactile qui permet de localiser les autres chiffres. A noter que ce repère existe sur les distributeurs de billet et les terminaux de paiement par carte bancaire. Si vous voulez utiliser un téléphone portable, optez pour un téléphone simple, avec écran et caractères agrandis, commande et retour vocal intégrés.

Ecriture

Vous pouvez continuer à écrire à la main car cette activité n’est pas totalement entravée par la baisse de vision. En effet, le cerveau garde la mémoire de tous les gestes acquis au cours de la vie. C’est lui qui guide vos pensées, dirige votre main, maintient la rectitude de la ligne. Munissez vous d’un sous main contrasté, de stylos à pointe moyenne, évitez le papier brillant et avec des lignes (vous perdriez la souplesse de votre geste en cherchant à les voir). L’entrainement et la concentration limitent le besoin de relecture en améliorant la confiance en vos capacités. Si besoin, certaines banques vous procurent des guides-chèques.