AMENAGER VOTRE DOMICILE

Améliorer l'éclairage

En général, les personnes atteintes de basse vision ont des besoins en lumière deux à trois fois plus importants. Attention cependant à ne pas être ébloui par une source lumineuse mal dirigée. Il est conseillé par exemple de se placer dos à la fenêtre, de privilégier une orientation Nord, ou d’installer des voilages pour moduler la lumière, d’utiliser un éclairage indirect orienté vers un plafond blanc mat, et d’avoir un éclairage uniforme dans toute la maison. En effet, passer d’une zone bien éclairée à une zone plus sombre est source d’inconfort voire de chute car votre adaptation à la lumière est plus longue. Pour vos tâches ponctuelles (repas, lecture …), ajoutez une lampe d’appoint à bras articulé, orientable, d’intensité réglable, et essayez différents types de lumières pour choisir celle qui vous convient le mieux.

Renforcer les contrastes

Utilisez des feutres ou des gommettes de couleur pour certains objets (piluliers de médicaments, interrupteurs …) , des boites alimentaires colorées ou de la vaisselle contrastée, des pochettes colorées pour le classement de vos papiers, des rubans adhésifs ou du vernis à ongle sur les boutons de vos appareils électroménager, installez une rampe d’escalier contrastée par rapport au mur, utilisez un repérage visuel coloré sur tous les obstacles saillants  (bords de marche, portes entrouvertes…)

*Illustrations INPES.

Evitez les chocs et les chutes : vos tapis doivent être idéalement retirés ou fixés au sol, évitez les fils électriques au sol.

Utilisez des objets à caractères agrandis ou avec synthèse vocale (réveil, balance de cuisine, téléphone… ). Vous pouvez trouver ces objets auprès de certaines associations  comme l’association Valentin Haüy . Pour les appareils d’électroménager, évitez les appareils avec écrans tactiles souvent trop petits, et privilégiez ceux avec boutons.