LES PROFESSIONNELS

La filière visuelle

En collaboration avec l’ophtalmologiste et l’opticien, l’orthoptiste vous permettra d’adopter de nouvelles stratégies visuelles et une attitude corporelle la plus confortable possible, de rechercher un éclairage adapté à vos besoins, d’utiliser différentes aides optiques. Attention, pensez à demander des devis, à les soumettre à l’organisme financeur, et à conserver toutes les factures car ces aides sont parfois onéreuses et il vous faudra souvent avancer les frais avant d’être éventuellement remboursé.

Autres professionnels

En fonction de ce que vous faisiez habituellement, de l’importance de votre handicap, et de ce que vous souhaitez faire, vous pourrez aussi avoir recours à un ergothérapeute qui pourra vous aider à retrouver votre autonomie, vous proposera d’agir sur votre environnement pour faciliter votre quotidien (choix d’aides techniques, de l’éclairage ambiant, utilisation des contrastes, mettre en place des repères visuels et tactiles…).

Mais vous pouvez également être aidé par un rééducateur en autonomie dans la vie journalière (AVJ), un instructeur en locomotion, un psychologue, et/ou un assistant social qui pourra vous aider à déposer un dossier de demande de prestations,  ou vous conseiller sur les moyens de financement des aides humaines ou techniques.

Structures sociales

Vous pouvez obtenir de l’aide auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) pour faciliter vos déplacements (demandes de cartes de priorité ou éventuellement carte d’invalidité si vos difficultés le justifient) ou pour savoir si vous avez le droit à la prestation de compensation du handicap.

Si vous avez plus de 60 ans, vous pourrez également solliciter le centre local d’information et de coordination (CLIC) qui vous renseignera sur l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Le dossier à remplir est à retirer à la mairie ou au centre communal d’action sociale (CCAS) de votre commune.